Le monde de gisp

Le monde de gisp

Le poète

 

Sur l’aile du temps,

je suis en errance

moi le poète

suspendu à mes mots.

J’aborde au firmament

l’allure de la comète,

sur sa queue je m’étire,

jamais ne l’attrape

et ma plume douceur

scintille un instant

dans sa brillante aura.

 

Puis revient la nuit,

la sombre déesse

aux voiles incertaines

qui joue au poète

un air moins que rien

lui coupant les ailes

d’un coup de scalpel,

le privant ainsi

de tous ses atouts.

 

Le jour se lève alors

célébrant la romance

et l’attente, insolente

de ces vers mystère

qui jamais ne riment

longtemps sur ma page.

Mais poète je ris,

je m’ouvre, me découvre

telle une fleur de soleil

et tout redevient

lumineux et léger.

 

 

 

 

 

 



16/10/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 19 autres membres